Accident Exposant au Sang (AES)

Un accident exposant au sang (AES) est défini comme tout contact avec du sang ou un liquide biologique contenant du sang et comportant soit une effraction cutanée (piqûre ou coupure) soit une projection sur une muqueuse (œil, bouche) ou sur une peau lésée. Lors d’un AES, il y a un risque de transmission des bactéries, parasites, virus… transportés par le sang ou les liquides biologiques (VHB, VHC, VIH…).

Les salariés concernés par les AES sont principalement : professions de soins et de laboratoires, métiers de l’industrie pharmaceutique dans lesquels sont manipulés des échantillons de sang, salariés au contact de seringues jetées par des toxicomanes, tels que les agents de nettoyage…

Il est important d’informer le médecin du travail lorsqu’un AES se produit : il s’assurera du suivi médical de la victime qui selon le cas peut durer plusieurs mois. De plus, il identifiera les circonstances de l’accident afin de déterminer les mesures de prévention à mettre en œuvre.

Documentation

Protocole AES - Conduite à tenir

MT2i / INRS